DIB: boîte qui pique

Il pleut dehors et vous vous demandez qu'elle activité proposer à votre enfant? Vous souhaitez réaliser une activité avec votre enfant, prendre le temps de l'observer, de l'accompagner dans ses réussites et ses échecs? Mais voilà, quoi proposer? On a parfois besoin d'un petit coup de pouce pour trouver l'inspiration. C'est ce que je vous propose dans cet article avec la fabrication d'une boîte qui pique!

1. La boîte qui pique c'est quoi?


L'idée est simple, faire une activité de motricité fine avec de la récup'. En apparence simple, cette activité stimule différentes compétence chez l'enfant:

  • La pince fine: vers 9 mois, votre bébé maîtrise sa pince pouce-indexe qui lui permet d'attraper de petits objets. Cette activité lui permet de développer cette pince fine en retirant et repositionnant les cotons tiges.

  • La coordination et dextérité des deux mains: afin de pouvoir retirer les cotons tiges ou les repositionner, l'enfant doit utiliser ses deux mains. L'une pour tenir la boîte et l'autre pour manipuler les cotons tiges. Vous pouvez commencer à observer une préférence pour une main où l'autre. Mais sachez que la latéralisation (c'est à dire la spécialisation des deux hémisphères pour des fonctions qui leurs sont propres) n'est effective que vers l'âge de 4 ans. Avant cela, nous parlerons de préférence.

  • Maîtrise de sa force: chacune des deux mains exerce une force différente sur l'objet. Celle qui tient la boîte maintient une force constante. La main qui manipule modère sa force et l'adapte en fonction de ce qu'elle fait: tire fort au contact d'un obstacle ou doucement si il n'y en a pas, appuie doucement ou plus fort si besoin

  • Initiation à des notions plus abstraites: la profondeur (le coton tige est plus ou moins enfoncé), la longueur (plus le coton tige est enfoncé, plus le reste de coton tige est petit), les volumes (différence entre intérieur et extérieur, vide et plein), les quantités (nombre de coton tige, nombre de trous vides ou pleins...),

  • Développe sa concentration: pour mener a bien cette activité, l'enfant doit être concentré, captivé par ce qu'il est en train de faire. Il s'isole du monde, calme sa respiration pour se concentrer sur ses gestes, sa force et les différentes acquisitions qu'il stimule à cet instant.


Vous n'imaginiez peut-être pas que planter trois cotons-tiges dans un carton développait tant de choses... Et pourtant, ce sont souvent les activités les plus simples qui fonctionnent le mieux!


2. Réalisation de la boîte qui pique

Passons maintenant aux choses sérieuses. C'est parti pour la pratique!

2.1 le matériel

Pas de panique, rien de bien compliqué, vous devriez trouver tout le nécessaire dans vos placards:

  • Une petite boite en carton pas trop profonde pour que les cotons tiges ne tombent pas dedans.

  • Une feuille de papier

  • Un cutter

  • Un rouleau adhésif

  • Un crayon à papier

  • Une paire de ciseau

  • Des cotons tiges

  • De quoi décorer: feutres, crayons de couleurs, gomettes, pastelles, peinture, paillettes...


2.2 Réalisation

En fonction des compétences de votre enfant, vous pouvez lui proposer de participer à la réalisation de cette activité. Les plus petits à la décoration et les plus grands au découpage!

- Etape 1: découpez la feuille à la même dimension que la face de votre boîte. Si vous choisissez de peindre directement sur la boîte alors à vos pinceaux!

- Etape 2: dessinez, peignez, sur votre feuille. Pour Joséphine, j'ai choisi un hérisson pour faire un lien avec les picots et avec le livre que nous avions lu le matin même afin de continuer sur le champ lexical de l'automne. Laissez libre court à votre imagination ou à celle de vos enfants artistes.

- Etape 3: creusez, à l'aide d'un cutter des trous de la taille d'une tête de coton tige dans la feuille que vous venez de décorer.

- Etape 4: positionnez votre feuille sur votre boite. A l'aide d'un crayon à papier, coloriez l’intérieur des trous afin de savoir où percer la boîte.

- Etape 5: percez la boîte en carton à l'aide d'un cutter. N'hésitez pas à ouvrir la boîte afin de découper les surplus de cartons, cela évitera les frottements du coton-tige dans la boîte. Vous pouvez choisir de faire des trous un peu plus petit et un peu plus grands pour stimuler l'adaptation de la force à employer.

- Etape 6: collez votre feuille sur votre boîte à l'aide du rouleau adhésif.

- Etape 7: décorez à votre guise. Pour varier et commencer l'apprentissage des couleurs, vous pouvez peindre le contour de chaque trou d'une couleur et colorer la tête d'un coton-tige de cette même couleur. L'enfant pourra alors associer les couleurs.

- Etape 8: disposez les cotons-tiges: et voilà c'est terminé!



3. Proposer l'activité à votre enfant

Comme tout ce qui est fait maison, il n'y a pas d'étiquette produit. Alors a quel âge et comment proposer cette activité? A vous de me le dire. Et oui, comme d'habitude il s'agit là encore des compétences de Votre enfant. Où en est votre enfant dans ses acquisitions? Cette activité est-elle cohérente avec sa période sensible? S’assoit-il tout seul? A t'il acquis sa pince fine? En a t'il envie?

Bien sûr vous pouvez proposer la boîte à pique sans les cotons-tiges aux tout petits pour qu'ils puissent manipuler la boîte, mettre leurs doigts dans les trous, observer les couleurs... Toutefois pour l'utiliser de façon optimale, il est préférable que votre enfant tienne assis seul. Pour se concentrer, il a besoin de stabilité, il doit donc être confortablement installé et stable sur ses appuis (assis par terre ou à une table). Il est important que ses pieds touchent le sol pour lui assurer stabilité et sécurité.

La concentration est avant tout lié à l'environnement. Un environnement sécure et stimulant juste ce qu'il faut lui permettra de prendre son temps et de persévérer.

N'hésitez pas à vous asseoir avec votre enfant pour lui montrer la consigne. Tenez la boîte d'une main et retirez doucement le coton-tige avant de le repositionner dans le trou. Recommencez plusieurs fois lentement. L’imitation fera le reste du travail :).

Restez attentif aux besoins de votre petit bout, il ne restera peut-être qu'une minute devant sa boîte, peut-être cinq, voir dix. Le temps de concentration et l’intérêt que l'enfant porte à une activité dépend des jours. Laissez cette boîte à disposition en jeu libre, et observez le!




Conclusion


La boîte à pique est une activité simple et ludique à réaliser chez soi. A la portée de tout les apprentis bricoleurs! Vous pouvez la proposez dès que votre enfant tient assis. Il développera sa motricité fine et bien d'autres compétences! Alors on y va? Attention ça va piquer!

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout