Allaitement - Comment ça marche ?

Mis à jour : 4 janv. 2020

Parce qu'un peu de physiologie ça ne fait pas de mal, et surtout c'est nécessaire pour bien comprendre comment ça fonctionne et réussir son allaitement.

A la fin de cet article, j'espère que vous aurez tous acquis la certitude que tout le monde peut allaiter (sauf cas très très rares), et même si cela demande parfois un peu de persévérance, nous pouvons toutes y arriver!


1. Quels sont les grands acteurs de la lactation

Moins glamour qu'Hollywood mais pas moins palpitant, je vous présente un petit dessin des "icônes de l'allaitement". Roulement de tambour (pardon pour mes piètres talents de dessinateur):



Pour activer l'engrenage de l'allaitement, la mère doit mobiliser plusieurs systèmes. Son système nerveux fait le lien entre le signal envoyé par la succion du bébé et les différentes parties du cerveau. Son système sanguin, permet quant à lui, la circulation des hormones "pro-lactation". Le sein, qui comprend les alvéoles (cellules musculaires et sécrétoires), les canaux lactifères et les récepteurs sensoriels présents sur le mamelon, est l’intermédiaire entre ces systèmes invisibles et le bébé. Mais le numéro un des acteurs est bien sûr le bébé! Sa présence et sa succion efficaces sont les clefs de l'allaitement. Un binôme de choc on vous dit!


2. Mais ça marche comment?

Olala, je le sens je suis en train de vous perdre. Je l'avoue, j'ai dû y réfléchir posément et mutualiser les sources pour clarifier tout cela. Au final c'est très simple, la lactation humaine fonctionne tel un engrenage:

Grâce à la succion efficace du bébé, un message est délivré au cerveau de la maman (via les capteurs sensoriels et les nerfs présents au niveau du sein de la mère) afin que la production de lait se mette en route. Un partie de l'hypophyse (antéhypophyse) s'occupe de produire une hormone qui va permettre la production du lait (prolactine), et l'autre (posthypophyse) s'occupe de produire l'hormone d'éjection du lait (ocytocine). C'est le "combo" de ces deux hormones qui permet l'arrivée du lait jusqu'au bébé.

La petite info en plus: le pic de production des deux hormones "pro-allaitement" est autour de 4h du matin. Donc oui désolé, mais les tétées de nuit sont les plus importantes pour stimuler la lactation! Mais ne vous en faites pas chers papa, il y a toujours une petite couche à changer ou un rot à faire alors ne vous rendormez pas trop vite!



Conclusion


Ainsi le moteur de cette machine est bien le bébé! Il n'y a donc pas de secret, pour qu'il y ait du lait, il faut qu'il y ait un bébé qui tète efficacement et surtout à volonté! Oui oui, open bar! Faites vous confiance ainsi qu'à votre bébé, il est le seul à savoir s'il est rassasié ou non.

Mais vous allez me dire, comment sais-je si mon bébé tète efficacement? Comment le positionner? Y a t'il un moyen de savoir s'il tète assez? Je vous propose de voir tout cela dans les futurs articles!

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Noir Facebook Icône

©2019 par Au lit Joséphine!. Créé avec Wix.com