Le développement affectif et relationnel


Apprendre à gérer ses émotions et à entrer en interaction avec le monde extérieur: vaste programme! Une fois n'est pas coutume, les neurosciences nous ont permis de comprendre que le cerveau humain ne se construit pas en un jour. Il faudra attendre les 25 ans de nos petits (ça ne nous rajeunit pas...) pour que cette magnifique machine soit au top de sa fabrication. Avant ça, l'enfant subit à chaque âge des raz de marrés émotionnels! Quels sont ces bouleversements? Comment se manifestent-ils? Et comment les accompagner et les aider à s'ouvrir au monde? C'est ce que nous allons voir ici.


1: On va à l'essentiel


Le lien d'attachement, la phase du non ou encore le complexe d’Oedipe sont des notions incontournables dans le développement affectif de l'enfant. Qu'ils se manifestent bruyamment ou non, nous y sommes tous passé et nos enfants n'y échapperont pas. Alors préparons nous ensemble à affronter vaillamment (ou presque) ces étapes de construction!

Je vous ai préparé un tableau qui synthétise le développement affectif et relationnel de la naissance à l'adolescence. Si vous souhaitez que je développe d'avantage certaines notions, n'hésitez pas à m'en faire part.



Nous comprenons déjà l'importance de créer un environnement sécure pour nos enfants dès le plus jeune âge. Ils ont rapidement besoin de repères, d'un "cadre" et de routines pour se construire en tant que personne à part entière et gérer leurs émotions. Pour faire simple, ils ont besoin de nous, leurs parents. Le maternage/paternage, la bienveillance, la communication sont nos meilleurs outils!

Je vous vois venir, elle est bien sympa la Flora, mais comment on gère les frustrations, les pleurs, voir les hurlements du quotidien sans s'énerver? Malheureusement je n'ai pas de recette magique. Avant l'acquisition de la parole, il peut être parfois difficile de comprendre notre enfant (Cf l'article sur la langue des signes ;) ). Les frustrations se multiplient jusqu'au moment où l'enfant s'autonomise (enfin). Alors soyons patients. Cet article a pour but de nous rassurer, tout ceci est normal et temporaire! Alors on souffle un bon coup et on se rassure car c'est certain: nous faisons de notre mieux!

Vous vous imaginiez qu'il se passait autant de choses dans leurs petites caboches? Moi ça m’émerveille toujours autant! Et voilà, l'enfant communique, il a conscience d'être "lui"! Il faut maintenant apprendre à s'accepter et surtout à être soi parmi tous les autres... Quelle angoisse!

Nous réalisons maintenant que ces étapes façonnent l'adulte que nous sommes aujourd'hui. Même si ce n'est pas toujours évident, nous pouvons parfois perdre patience, mais gardons en tête que toutes ces étapes sont normales!



Les clefs du développement affectif et relationnel

Conclusion


Je trouve toujours fascinant de réaliser ce qu'est l’engrenage de l'apprentissage. Le moteur semble tout de même être le lien d'attachement avec ses parents. Ce dernier lui apporte la sécurité et les repères nécessaires pour se construire puis s'autonomiser. Materner/paterner, c'est a dire être à l'écoute de ses besoins (portage, bienveillance, communication, réassurance...) est bien LA clef de l'autonomie! Ce n'est en rien donner de mauvaises habitudes à votre enfant! Un enfant bien attaché est un enfant qui se détachera facilement. Ce dernier s'ouvrira d'avantage au monde car la proximité avec ses parents lui a permit d'avoir confiance en lui!

N'ayez pas peur de vous écouter, vous êtes les premières personnes à comprendre les besoins de votre enfant. Soyez indulgent avec vous-même et soyez satisfait de faire de votre mieux dans cette grande mission qu'est la parentalité!

J'espère vous avoir éclairé sur des notions parfois difficiles à cerner, n'hésitez pas à me dire si vous désirez des précisions.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Noir Facebook Icône

©2019 par Au lit Joséphine!. Créé avec Wix.com