DIB le coin toilette

Le quotidien est fait de petites habitudes, la bonne santé également. Faire sa toilette tous les jours, se laver les mains après être allé aux WC ou au retour d'une sortie, se brosser les dents... Ces petits gestes qui font notre quotidien sont indispensables à notre santé. Nous devons donc montrer le bon exemple à nos enfants. Mais ce n'est pas toujours évident d'en faire une habitude chez nos tous petits qui préféreraient retourner à leurs jeux le plus vite possible. A nous de trouver le moyen que ce temps de soin devienne une routine, un jeu, un moment de partage... C'est ce que je vous propose avec la réalisation d'un coin toilette pour les tous petits!


1. Pour qui et pour quoi?

1.1 Partir d'un constat simple


L'idée de ce coin toilette m'est venu suite à un constat. Tous les jours, au retour de la crèche, du parc ou de tout autre sortie, je demande à Joséphine de me suivre dans la salle de bain, je l'a prend dans les bras, lui remonte ses manches et lui lave les mains. Elle me tend une main après l'autre et prend plaisir à les mettre sous l'eau. Elle attrape la serviette pour se sécher. Idem pour l'utilisation de la brosse à dent. Je lui demande de me suivre et elle ouvre la bouche dès qu'elle voit la brosse à dents.

Quand elle me voit me laver les mains, elle m'imite en se frottant les mains et en rigolant. Je me suis alors demandé comment lui permettre de s'autonomiser sur ces gestes du quotidien. En l'état elle ne peut ni atteindre le lavabo, ni sa brosse à dents seule. Elle a forcément besoin de moi... Il faut réfléchir.


1.2 S’interroger sur les bien-faits

Pour savoir exactement quoi mettre en place, je me suis demandée ce que je voulais vraiment apporter à Joséphine à ce moment là:

  • Qu'elle intègre les soins quotidiens (lavage de mains, brossage de dents...) comme une routine par le biais du jeu d'imitation.

  • Qu'elle puisse y avoir accès en semi-autonomie (besoin de l'adulte pour contrôler l'eau, l'idée n'est pas de proposer un jeu libre autour de l'eau).

  • Qu'elle développe sa motricité fine en utilisant sa brosse à dents et la savonnette.

  • Qu'elle découvre son corps.

  • Qu'elle entende un nouveau vocabulaire autour du soin et du corps.


1.3 Stimuler l'autonomie autour des soins quotidiens

Toutes ces découvertes permettent à l'enfant de s'autonomiser. Vers 18 mois, ce dernier commence à vous aider pour le déshabillage puis progressivement voudra s'habiller seul. Vers 15 mois, le lavage des mains est un vrai temps d'activité. Il se frotte les mains, les passe sous l'eau. Une vraie découverte des sens. Puis vers 18 mois il commencera à vouloir se laver seul dans le bain ou à se brosser les dents seul.

Vous l'avez compris, plus tôt on lui explique comment faire et on lui montre l'exemple, plus tôt il sera autonome sur ces tâches.


Finalement, ce que nous souhaitons, c'est qu'ils apprennent tout en s'amusant et en s'expérimentant. Il me semble que c'est le meilleur moyen d'intégrer, de responsabiliser et d'autonomiser l'enfant. Alors c'est parti pour un coin toilette fait maison.


2. Conception du coin toilette


Avoir l'idée c'est bien, mais passer à la pratique c'est mieux. L'esprit bricoleur de la famille ce n'est clairement pas moi. Super Papou bricoleur entre en piste! Objectif, construire un coin toilette esprit Montessori.


2.1 Le matériel

  • Une chaise en bois: taille à adapter en fonction de la taille de votre enfant et de l'espace dont vous disposez. L'assise de la chaise doit arriver vers le milieu de son ventre pour qu'il puisse se laver les mains facilement. Pour nous ce sera une petite chaise pour enfant pour que Joséphine puisse s'en servir du haut de ses 73cm. Nous avons trouvé une chaise/pot en bois pour enfant à 5€ sur le bon coin.

  • Un bol/saladier avec des rebords: pensez qu'il devra être vidé et rempli plusieurs fois par jour, il doit donc être facile à nettoyer et à manipuler. Nous avons pris un petit saladier pâtissier en inox.

  • Une scie sauteuse avec une lame à bois pour percer la chaise.

  • Du papier de verre pour poncer.

  • De la peinture ou un vernis résistant à l'eau pour protéger le bois. Vous pouvez également coller un papier vinyle pour protéger l'assise de la chaise qui sert de plan de travail.

  • Un miroir


2.2 Réalisation

  • Installez vous confortablement, vous devez être dans un endroit sécurisé pour pouvoir scier votre chaise. Préparez votre matériel pour tout avoir sous la main.

  • Posez le bol à l'envers sur la chaise et tracez les contours de ce dernier avec un crayon à papier.

  • Mesurez la largeur des bords de votre bol pour ajuster la taille du trou à prévoir.

  • Vous êtes prêts pour la découpe!

  • Vous pouvez ensuite poncer les bords découpés afin d'éliminer les éclats de bois et avoir une surface lice.

  • Vernissez, peignez ou collez un vinyle pour protéger la chaise des éclaboussures.

  • Vous n'avez plus qu'à l'installer. Installez là dans la salle de bain, non loin de vous et sur un petit tapis pour plus de confort et absorber les éventuelles gouttes d'eau resquilleuses.

  • Accrochez ou collez un petit miroir à la hauteur de votre enfant.

  • Installez lui ses affaires: brosse à dents, savonnette...

Voilà votre coin toilette est terminé. A vous de jouer maintenant pour que votre enfant intègre les gestes de soin dans son quotidien. Le jeu d'imitation marche à tous les coups!


Conclusion


Se laver les mains, faire sa toilette ou se brosser les dents, sont des gestes du quotidien que l'enfant intègre dans son quotidien par mimétisme. Alors donnons lui la possibilité de s'expérimenter et donnons lui le bon exemple. Ces gestes lui permettent de découvrir son corps, ses sens et de s'autonomiser. Ce petit coin toilette d'inspiration Montessori nous a coûté une petite quinzaine d'euros. Alors, on essaye ensemble?


18 vues0 commentaire
  • Noir Facebook Icône

©2019 par Au lit Joséphine!. Créé avec Wix.com